Entrevue: Luc Bossé, PowPow

Publié le par Eric Lamiot

Luc Bossé est à la fois auteur et Éditeur. Pour ceux qui suivent la BD du Québec, Pow Pow devrait vous dire quelque chose. Cette maison d’édition s’est fait une réputation grâce notamment à la sortie de Apnée, de Zviane, et de Motel Galactic, de Françis Desharnais et Pierre Bouchard, et dont le lancement du tome 3 aura lieu à la galerie Morgan Bridge, à Québec, à 20h00. Luc a accepté de répondre à quelques questions pour nous.

 PowPow01.jpg

Qui est Luc Bossé?

- Je suis né en 1974 à Montréal. J'ai grandi dans la région de Québec avec ma famille. J'ai 2 frères et  2 soeurs. J'ai fait des études en communications graphiques. J'ai travaillé pendant 10 ans comme graphiste et directeur artistique dans quelques boîtes de pub/design web de Montréal.

 

Comment en es-tu arrivé d’abord à faire de la BD, puis à devenir éditeur?

- Tout a commencé avec le début de mon blogue en janvier 2008. J'avais envie d'avoir un peu plus de liberté créative que dans mon travail de graphiste de tous les jours. Après quelques mois de blogue, j'avais envie d'imprimer mes histoires et d'en faire un livre. Quand est venu le temps de présenter  «Yves, le roi de la cruise» à des éditeurs, ça m'A semblé naturel de l'imprimer moi-même. Parallèlement, je me suis mis à côtoyer des auteurs de bande dessinée. C'est à ce moment-là que Zviane m'a parlé d'«Apnée». Il n'en fallait pas plus pour me lancer, un peu naïvement, dans l'édition.

 Powpowphobie.jpg

Quel va être la ligne éditoriale de Pow Pow (ou plutôt, comment choisis tu les livres qui seront publiés)?

- J'essaie de choisir des livres avec des histoires prenantes. Le dessin devra être au service du récit.

 

Avec l’album Apnée de Zviane, tu as eu un fort impact médiatique. Tu n’as pas eu peur d’avoir placé la barre haute pour la suite?

- Haha! Non. Au contraire. C'est bien de commencer de cette façon. On dirait que ça montre que la démarche de la maison d'édition Pow Pow a été prise au sérieux par les pairs et intervenants du milieu. Et en plus, c'est très motivant.

PowPow02-zviane.jpg

 

Quels seront les prochains titres de Pow Pow?

Plusieurs titres s'en viennent.

Vil et misérable, Samuel Cantin

Les deuxièmes, Zviane

Motel Galactic 3, Pierre Bouchard et Francis Desharnais

Glorieux printemps tome 3et tome 4, Sophie Bédard

Yves, fidèle à lui-même, Alexandre Simard et moi-même

Nunavik, Michel Hellman

Earthbound (titre en français à venir), Blonk

 

 

Pourquoi ce nom?

- Le nom est apparu pour la première fois dans un de mes fanzines. C'était «Ninja Pow Pow». J'aimais bien ce nom. J'aimais la sonorité. Facile à retenir. Selon moi, c'est très visuel comme nom. Et c'est québécois. Je m'en rends bien compte lorsque les français disent "po po".

 Pow-pow04-glorieux-printemps.jpg

Comment vois-tu l’évolution de Pow Pow pour les prochaines années?

- J'ai beaucoup de difficulté à voir ce qui va se passer. Il y a à peine 2 ans, la maison d'édition n'existait pas encore. Il s'est passé beaucoup de choses depuis ce temps-là. Pour l'instant, j'essaie de me concentrer sur les prochaines publications et d'améliorer le processus. Un objectif certain, j'aimerais que nos livres se retrouvent en Europe éventuellement.

 

Qu'est-ce que tu trouves le plus difficile dans ton expérience comme éditeur?

Avant de me lancer (naïvement) dans l'édition, je ne m'attendais pas à avoir autant de tâches administratives. C'est peut-être plus une question d'être le seul employé et que je doive porter plusieurs chapeaux. Je m'occupe de la comptabilité, des relations de presse, du montage des livres, de numériser des pages, répondre aux nombreux courriels, de la représentation dans les différents salons et festivals, etc. Mais, je ne me plains pas! J'aime mon expérience jusqu'à maintenant.

 Powpow-milesend.jpg

Pour tes BDs, tu as un style simplifié mais efficace, comment en es-tu arrivé à ce style graphique?

C'est probablement dû à ma formation de graphiste. J'aime quand les choses sont claires et efficaces. Je m'assure d'avoir un dessin extrêmement lisible. De plus, j'ai une contrainte physique. Mon bras droit est plutôt mal en point et je dois le ménager. Un style minimaliste colle bien à cette réalité.

 

Depuis trois ans, tu publies un rapport annuel, qui est comme un condensé de ce que tu as produit durant l’année. Est-ce que tu considères ce livre comme un complément de ton blogue?

- C'est plutôt une compilation des "meilleurs" moments. Mais aussi, j'y inclus des histoires inédites du blogue qui ont été publiées ailleurs durant l'année. Je ne sais pas s'il y aura un 4e tome étant donné ma condition physique.

 

Ces rapports et d’autres albums de toi sortent avec le nom éditorial de BDdecul. Un clin d’œil politiquement incorrect ou une envie de choquer?

- Haha! C'est tout simplement mon nom à l'envers. En même temps, ça m'a amené un certain trafic sur mon blogue.

 powpow-bddecul.jpg

Plusieurs albums de toi dont le premier rapport annuel sont en rupture de stock. Penses-tu les réimprimer?

- Oui. Éventuellement, j'aimerais bien réimprimer le premier tome. Et peut-être les annexes. Je ne sais pas encore dans quel format.

 

Tu as sorti, l’an passé, Yves, le roi de la cruise, sur un scénario d’Alexandre Simard. Comment est venue cette collaboration.

- J'ai rencontré Alexandre au travail. Il était programmeur à l'endroit où je travaillais. J'aimais beaucoup son blogue où il écrivait des notes. J'aimais son style d'écriture. Je lui ai proposé de dessiner ses histoires.

 

Pour cet album, ton dessin est plus fouillé, voulais-tu le différentier du reste de ta production?

- C'est probablement dû au fait que lorsque je dessine une note pour le blogue, je ne pense pas au format livre. C'est-à-dire que je les dessine rapidement pour le blogue sans trop réfléchir plus loin.

 Powpow-05-yves-copie-1.jpg

Quelles vont être les prochain titres signés Luc Bossé?

- Je dessine présentement la suite de Yves, «Yves, fidèle à lui-même». Sinon, j'ai comme projet de faire un plus gros volume de «Ninja Pow Pow». On verra si mon bras le veut bien.

 

Pour terminer, si tu avis à te définir à partir de trois œuvres (tous domaines confondus, cinéma, littérature, BD, peinture…), quelles seraient ces œuvres et pourquoi?

Oh boy... Je n'en ai aucune idée.

 

 

Merci pour le temps que tu nous accorde.

 PowPow03-motel-galactic.jpg

Publié dans Entrevues

Commenter cet article