Les entrevues Bedeka: Johanne Matte, Auteur

Publié le par Eric Lamiot

Publiée le 12-07-2006

 

 

 

 

 

Johane Matte publie quelques pages dans le collectif « Flight », volume 3, qui vient de sortir. Bedeka.org en a profité pour l’interroger sur cet ouvrage, mais aussi sur ses projets, et elle a très gentiment accepté de répondre à nos questions.

 

 

Tu as participé en tant qu’auteur au volume 3 de « Flight ». Pourrais tu nous nous en parler un peu ?

 

Le nouveau volume a 26 auteurs avec autant de styles différents. Les histoires restent en grandes parties public général, mais je dirais qu'il y a plus de thèmes sombres abordés dans celui ci que dans les deux volumes précédents.

Il y a une énergie incroyable à participer à ce collectif. On se pousse tous dans le dos, à s'améliorer. C'est une très bonne atmosphère de travail, même si tous les contacts se font via internet et le forum de Flight. Un petit groupe d'auteurs revient à presque chaque livre, mais il y a aussi toujours des nouveaux venus. Ça va être intéressant de voir comment le livre va continuer à évoluer et qui participera aux prochains.

 

 

Y as tu participé au niveau de l’organisation ?

 

Pas vraiment. Kazu Kibuishi, notre éditeur/directeur artistique, se tape le plus gros du boulot, avec un peu d'aide de deux ou trois autres personnes. Pour le restant des artistes, notre objectif le plus important est de remettre nos pages à temps. J'aide un peu lors des conventions.

 

 

J’ai le volume 1 de Horus, version papier, j’ai vu les images des 2 et 3 sur ton site. Comment les obtenir ?

 

Ah, mon site web n'est pas vraiment à date, je m'en excuse. Les trois petits volumes ont été regroupé en un seul volume, de meilleure qualité de production. Pour l'instant, je n'ai pas encore de distribution, mais je regarde une ou deux possibilités. Sinon, on peut l'acheter directement en m'envoyant un courriel (rufftoon@hotmail.com), ou bien en visitant les librairies Fichtre et Millenium à Montréal. Attention, le livre est en Anglais! Je n'ai pas encore eu le temps de produire une version française. Ça devra attendre un peu.

 

 

A quand la suite ?

 

C'est difficile de prévoir: la deuxième histoire est écrite et planifiée.  Il y a le boulot à temps plein qui gobe beaucoup d'espace, et je dois terminer une autre histoire pour Flight. Je commencerais donc le volume 2 cet automne. J'espère terminer en 2007. On croise les doigts!

 

 

Peut-on savoir dans quoi tu travailles et comment tu arrives à gérer la bande dessinée à travers ?

 

Je travaille dans une petite compagnie de jeux vidéos, en tant qu'illustratrice. Ça englobe les designs de personnages, des décors, des menus, des storyboards.

 

 

Comment es tu arrivée en bande dessinée ?

 

Par un chemin tortueux, hihi!

Je dessinais déjà des petites bédés quand j'étais en quatrième année primaire. Je n'ai jamais arrêté vraiment depuis. Dans les années 90, il me manquait encore trop de connaissances techniques avant d'oser produire quoi que ce soit. J'ai étudié en cinéma d'animation au Collège Algonquin à Ottawa, et ensuite eu différents petits boulots dans des studio à Montréal. C'est après plusieurs années d'expérience accumulée (surtout à dessiner des storyboards, un vrai déclic) que je me suis enfin sentie prête à faire le grand saut. Il me reste encore beaucoup à apprendre, mais maintenant ça se fera sur le terrain plutôt que dans les coulisses. Le délai que j'ai pris m'avait aussi permis de me préparer un budget, car je comptais bien m'autopublier à compte d'auteur. J'ai été patiente, et je crois que ça a été plus facile. Mais j'ai l'impression d'avoir commencé bien tard comparé à d'autres artistes. Peut être suis je trop prudente?

 

 

Est-ce que les études en animation et le dessin de story-boards influent sur ton style en BD ?

 

C'est certain. En animation, on pense beaucoup aux mouvements et aux expressions des personnages. Je préfère d'ailleurs beaucoup plus dessiner les personnages que les décors, et plus c'est "cartoon", plus je suis à l'aise.

 C'est dessiner des storyboards qui m'a appris la patience avec les décors. On me répétait tout le temps: "faire de la bandes dessinées et des storyboards, c'est différent". Oui, c'est vrai: on ne raconte pas une histoire pour le même médium. J'ai quand même pris quelques trucs que j'ai transposé pour la bédé, surtout le placement de la "caméra". J'en ai encore beaucoup à apprendre. Je continue à expérimenter. Des fois ça marche, et d'autres pas.

 

 

Pour les amateurs du coté technique, pourrais tu nous décrire ta méthode de travail ?

 

Rien de très sorcier. Quand une idée me traverse la tête, je prend vite des notes. Si j'attends trop, je risque d'oublier. Par la suite, je fais le découpage en entier des pages en petits croquis (une page dans un petit carré de 3,5" x 2,5" approximativement, jamais très gros). Les dialogues sont écrit au même moment, ou du moins l'idée générale du sujet de conversation.  Puis j'ai le choix: je peux photocopier mes croquis à la grandeur de mon format de travail ( 9"x12"), mais si c'est trop brouillon, je redessine le tout. Encrer, scanner, corriger les erreurs sur Photoshop et ajouter la couleur si il y a lieu. Tadaaa!

 

 

J’aime beaucoup tes « Little Stick Deamons » de ton site (http://www.qosmiq.com/rufftoon/). Comment t’es venue l’idée de tels personnages ?

 

Haha! Ils sont apparus sur une page en 1990, lors d'un de mes cours en animation. Le prof nous demandait de dessiner de simple bonhomme allumettes et de leurs donner des poses, question de se délier la main. Un exercice de mouvement quoi. Disons qu'ils ne sont pas resté des petits humains bien longtemps.

Je suis d'ailleurs en pleine production d'un petit mini comic de 12 pages avec eux. Ils vont bien arrêter de m'ennuyer qu'ils veulent leurs propres bouquins!

 

 

Sur ton site, on trouve des dessins d’Harry Potter, Juste des essais ou un projet concret ?

 

Pour l'instant, ce n'est que du fan art. Mais il y a environs un an et demi, une idée saugrenue d'histoire m'a traversé l'esprit, et je me devais de me la sortir de la tête. C'est devenue une petite bédé de vingt-cing pages, crayonnées. Je pense en faire un petit fanzine, avec la contribution d'autres personnes.  Je ne pourrais jamais les vendre, mais on va le sortir quand même.  Les autres artistes m'ont vraiment donnés beaucoup de leur temps et de leurs énergies.  Il n'y aura qu'un nombre très limité de copies, toutes gratuites. La plupart des dessins seront aussi visible en ligne.

 

 

Tu sembles aimer le coté fantastique (les dieux égyptiens, Harry Potter, l’apprenti sorcier de « A walk in the park »), pourquoi ?

 

Pfiou...je ne sais pas. Sûrement quelques affreuses expériences durant ma jeunesse, haha!

Je crois que c'est un besoin d'exagérer la réalité. Comme si la vie de tous les jours n'était pas suffisante, que je devais me dire "oui mais, et si ÇA devait arriver?", et de pousser l'idée toujours plus loin. Peut-être parce qu'il ne s'est rien passé de très excitant dans ma vie, alors j'en rajoute ailleurs. Je serais incapable de dessiner une bédé autobiographique. En quatre cases, tout au plus.

J'ai aussi toujours eu un intérêt dans les mythologies, l'histoire et les religions. En quoi les gens croient, qu'est ce qui les fait cliquer. Le monde caché de l'esprit humain et ses possibilités...

Et je ne devrais pas oublier toutes les lectures de jeunesses, qui ont sans doute influencé quelques part. Il y avait cette revue dans les années 80. Je crois que le titre était "Inexpliqués".

Ok, j'avoue: je lis encore Fortean Times, pour ma dose mensuelle de bizzareté.   

 

 

Je me souviens d’une entrevue de Stephen King qui disais sensiblement la même chose que toi sur ses sources d’inspiration (et si ÇA devait arriver ?), le monde ordinaire est il si « platte » ?

 

Oh non, juste ma petite vie. Pas que je me plains!

 Il se passe plein de trucs incroyables un peu partout dans le monde (même si, des fois,  ce n'est que dans la tête des gens). Ça peut-être des trucs fantastiques, comme des histoires de fantôme, d'ovni, de créatures étranges, en passant par les découvertes scientifiques. Tiens, comme l'expérience récente d'utiliser les ultrasons pour refaire pousser des dents. On peut prendre ça comme base, et pousser la science encore plus loin!

L'inspiration, c'est les autres.

 

 

As tu d’autres projets en cours dans la bande dessinée ?

 

D'autres histoires pour Flight, continuer Horus. C'est le principal. Je viens juste de terminer une petite histoire de dix pages pour Teen Titans Go. Je ne suis pas certaine de la date de sortie, alors je ne m’avancerai pas.

 

 

Pourrais tu nous proposer quelques choix de lecture que tu as aimée ?

 

Chez les américains, j'adore "Walking Dead"...et pourtant, j'ai horreur des films de zombies! Il y a aussi un autre collectif, "Out Of Picture", publié chez Paquet, Blankets de Craig Thompson, Bone de Jeff Smith, Palestine de Joe Sacco.

 

 D'Europe, il y a Sky Doll, Black Sad, Garulfo, De Capes et de Crocs, Scorpion, Alim le tanneur, Persepolis de Marjane Satrapi... Bon sang, je suis certaine que j'en oublie des récents que j'ai aimé.

 Il y a un titre italien que j'adore pour son humour: Rat-Man, de Leo Ortolani. Je n'arrive pas à tout lire, mais c'est juste assez proche du français pour comprendre. C'est un maître dans le timing! Il a été une grande influence, après Gotlib. Si seulement il pouvait être traduit...

 

Dans les mangas, je saute sur tout ce qui est Tezuka (en particulier Bouddha et L'arbre au soleil) et Taniguchi (Quartier Lointain). Il y a aussi Hikaru No Go, Le Nouvel Angyo Onshi, Eagle, Zipang et Spirale.

 

 

Y a t’il une question que je n’ai pas posée et à laquelle tu voudrais répondre ?

 

Non, je crois que tu as fait un bon boulot.

Oh, j'aimerais juste ajouter que je vais être à San Diego en Juillet pour la grande convention. J'y serai avec d'autres contributeurs de Flight, comme Azad.

J'ai aussi un blog, mis à date plus souvent que mon pauvre site web:

http://drawingboard.org/blogs/Nofret

 

 

Merci beaucoup de nous avoir accordé cette entrevue. Bon courage pour finir « Horus », que nous attendons avec impatience, et pour ceux qui veulent en savoir plus : http://www.qosmiq.com/rufftoon/

 

C'est moi qui te remercie!

Publié dans Entrevues Bedeka

Commenter cet article